Pendulum

client | riot house production

Viaduc_Modifié

Pendulum – Closer to the edge

LE PROJET

En mars 2013, l’un de nos amis vidéaste et également pompier de formation, était au Viaduc des Fades en compagnie de la section spéléo des pompiers de Reims (PRASS) pour une durée de 2 jours.  Objectif : profiter du cadre exceptionnel offert par cet ouvrage remarquable (14ème plus haut viaduc ferroviaire au monde) pour s’entraîner au saut pendulaire, également appelé “Pendulum Jump”. Cette pratique consiste à sauter avec deux cordes dynamiques depuis un pont, mais de façon décalée, de sorte à réaliser un saut ayant la forme d’un pendule oscillant.

610B0383-copie-642x427

Toujours à l’affût de nouvelles opportunités pour parfaire notre technique mais aussi pour s’essayer à de nouveaux domaines, ce stage de 2 jours fut pour notre équipe l’occasion de mettre à l’épreuve la Sony FS 700, une caméra dotée d’une fonction slow-motion capable d’imprimer plusieurs centaines d’images par seconde, en réalisant un film court autour de ce sport extrême méconnu.

LE TOURNAGE

Le terme de “mise à l’épreuve” prend véritablement son sens si l’on évoque les conditions de tournage auxquelles nos caméras, mais aussi les 4 cadreurs de notre équipe, ont été soumis. La première d’entre elles fut la météo (avec une pluie battante, un vent fort et des températures très fraîches) rendant la visibilité réduite et les sols glissants le 1er jour, tandis que le soleil et la chaleur étaient paradoxalement au rendez-vous le lendemain… La seconde fut la hauteur de tournage puisque l’ouvrage culmine à 130m de haut et que filmer au bord du vide n’est pas si commun pour tout vidéaste !

Triptique

Ce projet fut donc un beau défi pendant et après le tournage afin de réussir à donner au film un côté artistique sans pour autant relayer au second plan l’exploit sportif réalisé. Le parti du noir et blanc en post-production fut prit pour homogénéiser les deux jours de tournage, mais aussi pour créer une certaine ambiance solennelle autour de ces hommes défiant les éléments. Esthétiquement, le ralenti permet lui d’accentuer les émotions ressenties lors de l’action en sublimant les sauts, sans toutefois perdre la puissance et l’adrénaline ressenties en amont et en aval par les sauteurs, également soulignées par la musique choisie.

Triptique2

Ce film fut au final une jolie surprise pour nous puisque seulement quelques jours après sa diffusion il fut repris par le célèbre site LiveLeak, publié en une de Dailymotion puis par la suite diffusé au cinéma Malta de  Barcelone dans une compilation regroupant le meilleure 2013. Aujourd’hui, la vidéo cumule plus de 130 000 vues toutes plateformes confondues.

A noter que sur les 4 cadreurs Riot présents lors du tournage, seul l’un d’entre eux (qui plus est stagiaire) a osé faire le grand saut ! Vous pouvez d’ailleurs l’apercevoir en fin de vidéo.

our selected works